Contrôle Qualité : principales dimensions et composantes

Le contrôle qualité est un processus continu. Au plutôt il démarre dans la chaine de conception – production – livraison, au plus efficace il sera. Il repose par essence même sur des process qualité qui doivent être clairement énoncés et documentés (même s’ils ne relèvent pas de normalisations de type ISO , Six-Sigma, ITIL ou autres).
Les principales étapes du process au cours desquels le Contrôle Qualité va classiquement s’effectuer sont les suivantes :
 
1-Le contrôle process avant production
Cette phase préalable permet d’asseoir les fondements du Contrôle Qualité ultérieur en terme de :

  nature de la production, spécifications techniques, procédé industriel utilisé
  nature et qualité des matières, composants et des semi-finis utilisés
  nature et type de contrôles qualité internes réalisés par le fabricant. Les éventuels dysfonctionnements notés à ce stade donnent lieu à un possible renforcement du niveau de contrôle nécessaire pendant la production ou au sortir de production.

Il en est de même sur les procédés de packaging-conditionnement.

Ces contrôles amont sont très efficaces et particulièrement recommandés en cas de productions et partenariats industriels stratégiques. Ils renforcent le niveau de confiance global placé dans les capacités de production et de stockage de l’industriel.
2-Le contrôle process et fonctionnel en cours de production
C’est une phase clé de tout contrôle.

Elle repose nécessairement sur la mise en avant :

  d’un cahier des charges de contrôle établissant la nature et le type de contrôle souhaité ; par exemple vérification des cotes des pièces, de la matière, de l’assemblage des composants, de certaines fonctionnalités sensibles, des process industriels utilisés, de la finition,…
  d’un niveau de Qualité préalablement déterminé et conforme à des standards de type AQL, norme Internationale de Contrôle (voir paragraphe Test Qualité) qui permet de quantifier le nombre de produits à tester sur une production totale.

Ces contrôles sont appliqués par lot et sont étendus en fonction des besoins aux éléments de marquage, personnalisation, packaging du produit. L’acceptation des lots est acquise si le pourcentage de défauts constatés est inférieur au niveau de l’AQL retenu.

Par ailleurs les conclusions de ces tests sont généralement utilisées pour l’amélioration continue des process de fabrication et donc les contrôles avant production dont nous avons parlé précédemment.
3-Les contrôles techniques en laboratoire ou sur banc de test en cours ou en fin de production
C’est une phase optionnelle et complémentaire des contrôles de production. Elle revêt deux formes différentes recouvrant des besoins différents :

  contrôle pour conformité de type Certification : il s’agit alors de faire vérifier par un organisme indépendant la conformité du produit à des normes particulières au produit et à son usage dans les pays dans lesquels ils seront vendus (par exemple Certification CE, ENxx, RoHS, …)

  contrôle pour conformité technique de performance : il s’agit de vérifier la performance intrinsèque de la performance du système fabriqué et ce indépendamment des contrôles internes réalisés par le fabricant lui-même dans le cadre de sa propre politique d’Assurance Qualité. Ces contrôles nécessitent en général la mise en œuvre de bancs de tests mis au point par l’industriel client. Ils sont réalisés selon les cas sur place ou bien après réception dans les locaux du client.
4-Le contrôle avant expédition
C’est la phase très classique du Contrôle Qualité.

Elle permet de s’assurer de la qualité de la production une fois celle-ci entièrement terminée, par technique d’échantillonnage conformément au niveau de norme AQL retenue.

Elle repose sur :

un cahier des charges de contrôle établissant la nature et le type de contrôle souhaités ; par exemple vérification des cotes des pièces, de la matière, de l’assemblage des composants, de certaines fonctionnalités sensibles, des process industriels utilisés, de la finition,…

le niveau de Qualité préalablement déterminé et conforme à des standards de type AQL, norme Internationale de Contrôle (voir paragraphe Test Qualité) qui permet de quantifier le nombre de produits à tester sur une production totale.

Ces contrôles sont appliqués sur l’ensemble de la production avant son expédition et incluent les éléments de marquage, personnalisation et packaging du produit.

L’acceptation des productions est acquise si le pourcentage de défauts constatés est inférieur au niveau de l’AQL retenu. La production sera alors déclarée conforme aux spécifications, cahier des charges, ce qui permettra également la mise en route des procédures de paiement selon ce qui aura été convenu à ce titre.
5-Le contrôle au chargement
C’est une phase complémentaire du Contrôle Qualité permettant de s’assurer que les bons produits sont expédiés.

Il s’agit essentiellement de s’assurer à ce stade du bon conditionnement et de la bonne prise en charge en cargaison de l’ensemble des produits dans de bonnes conditions et selon les quantités du Bon de Commande et de Livraison.