Norme AQL - La garantie de qualité

Le premier souci de tout industriel est de produire des articles d’un bon niveau de Qualité. Le même souci anime le Distributeur qui doit disposer pour la vente de produits irréprochables. Mais le réel enjeu est souvent moins de délivrer une bonne qualité de fabrication que de s’assurer que cette qualité est constante dans tous ses paramètres fonctionnels, techniques et temporels.

C’est pourquoi la notion de NQA (Niveau de Qualité Acceptable) ou AQL en anglais (Acceptable Quality Level) a très tôt été codifiée dans les normes de Qualité internationales.
 
1- Qu’est ce que le NQA ou la Norme Qualité au plus haut niveau ?
Plutôt que de tester à 100% l’ensemble d’une production il est très vite apparu approprié d’avoir recours à des techniques d’échantillonnage statistiques fiables pour attester de la conformité des productions aussi bien dans les contrôles en cours de production que dans les contrôles avant expédition.

Par extrapolation, on applique ainsi les résultats obtenus sur l’échantillon représentatif à l’ensemble des produits finis pour juger de leur qualité. Le NQA est ainsi issu des besoins en contrôle des militaires américains puis a été adapté et repris par les principaux instituts nationaux et internationaux de normalisation (Voir détails ci-après). Dans tous les cas, il s'agit de contrôler la proportion d'éléments non conformes.
2- Quels types de contrôle ?
Il convient de distinguer entre deux types de contrôle à effectuer, selon la nature et les caractéristiques des produits à contrôler:

• Contrôle de conformité directe, connu sous la dénomination de Contrôle par comptage ou par attributs: il consiste en la mise en œuvre du contrôle d'un ou plusieurs caractères, qualitatifs ou quantitatifs du produit. Les produits sont classés en deux groupes : "conformes" ou "non conformes". La proportion de non conformes ou le nombre moyen de non conformité détermine l’acceptation ou le refus de la production.

• Contrôle de conformité de tolérance, connu sous la dénomination de Contrôle par mesurage: Il s’applique lorsque la caractéristique produit testée est une grandeur mesurable pour laquelle existent une ou deux limites de tolérance. Les produits classés hors tolérance sont considérés comme non conformes. La proportion de non conformes ou le nombre moyen de non conformité détermine l’acceptation ou le refus de la production.
3 Le contrôle de conformité directe (par comptage) : Norme ISO 2859-1 (AQL)
C’est le cas le plus habituel. L’établissement de la taille de l’échantillon est la clé de voute de cette Norme. C’est elle qui déterminera l’ampleur des contrôles à réaliser et permettra ainsi d’aboutir au calcul de la proportion de non conformes ou au nombre moyen de non conformité déterminant l’acceptation ou le refus de la production.

La taille des échantillons à prélever est fonction de deux paramètres clés à déterminer préalablement :

- le plan de prélèvement tout d’abord
- le Niveau de prélèvement ou niveau de NQA, ensuite

La taille de l’échantillon est ainsi fonction tout d’abord du Plan de prélèvement choisi.
3.1 Plan de Prélèvement :
Plutôt que de tester à 100% l’ensemble d’une production il est très vite apparu approprié d’avoir recours à des techniques d’échantillonnage statistiques fiables pour attester de la conformité des productions aussi bien dans les contrôles en cours de production que dans les contrôles avant expédition.

Par extrapolation, on applique ainsi les résultats obtenus sur l’échantillon représentatif à l’ensemble des produits finis pour juger de leur qualité. Le NQA est ainsi issu des besoins en contrôle des militaires américains puis a été adapté et repris par les principaux instituts nationaux et internationaux de normalisation (Voir détails ci-après). Dans tous les cas, il s'agit de contrôler la proportion d'éléments non conformes.
3.2 Niveau de prélèvement ou niveau de NQA
Le niveau de prélèvement ou niveau de contrôle est lui aussi un critère d’adaptation de la taille de l’échantillon et donc du degré de la précision du contrôle. Il est définit à trois niveaux selon la difficulté définie des contrôles à effectuer. C’est le niveau intermédiaire c'est-à-dire le niveau II qui est généralement le plus standard et donc celui qui est retenu le plus souvent:

• Niveau II: critères standards
• Niveau III: critères particulièrement faciles à contrôler
• Niveau I: critères particulièrement difficiles à contrôler

La norme prévoit en outre cinq niveaux pour usages spéciaux tels que par exemple le contrôle destructif. Ces paramètres précédents vont être utilisés dans les Tables permettant de finaliser la taille des lots et des échantillons.
3.3 Taille des Lots – Taille des échantillons
La taille des lots est généralement fixée. La Norme donne alors une lettre-code qui permet de déterminer la taille de l'échantillon à prélever en fonction du niveau de prélèvement (en principe le niveau II) et de la taille du lot. Voir exemple ci-dessous.

Population Niveau de contrôle général
| || |||
2 à 8 A A B
9 à 15 A B C
16 à 25 B C D
26 à 50 C D E
51 à 90 C E F
91 à 150 D F G
151 à 280 E G H
281 à 500 F H J
501 à 1200 G J K
1201 à 3200 H K L
3201 à 10000 J L M
10001 à 35000 K M N
35001 à 15000 L N P
150001 à 500000 M P Q
500001 à l'infini N Q R
Lettres précisant
la taille de l'échantillion
Taille de l'échantillion
A 2
B 3
C 5
D 8
E 13
F 20
G 32
H 50
J 80
K 125
L 200
M 315
N 500
P 800
Q 1250
R 2000

Lorsque la taille du lot n’est pas préalablement définie une autre Table de la Norme permet de déterminer une fourchette dans laquelle se situera la taille du lot.
3.4 plan d'échantillonnage - Valeur de NQA
C’est la dernière étape du processus. Elle est capitale. Ici est choisie la valeur de NQA (ou niveau de Qualité acceptable). La plupart du temps cette valeur est déterminée par les Normes en vigueur ou est fixée d’une façon assez standard à 2,5.

Les chiffres indiqués dans la Table AQL pour cette valeur de NQA et pour une taille d’échantillon déterminée, correspondent au seuil d’acceptation (acceptance number) et au seuil de rejet (rejection number). Par exemple pour une taille d’échantillon de 500 et une valeur de NQA de 2,5, les chiffres sont respectivement de 21 et 22. Ainsi un lot sera accepté si l’on décèle jusqu’à 21 unités défectueuses mais refusé si l’on en trouve 22 ou plus, car l’ensemble du lot ne correspond alors plus aux critères de qualité définis.

Selon les besoins des valeurs de NQA différentes peuvent être attribuées pour tenir compte de l’importance relative des défauts pouvant entrainer des non conformités ; défauts critiques, défauts majeurs, défauts mineurs.

La pratique s’appuie le plus généralement sur des Plans simples d’échantillonnages tels que décrits précédemment. Des plans d’échantillonnages doubles ou multiples ou progressifs peuvent être établis. Des tables de correspondance donnent les tailles ainsi que les seuils d'acceptation et de rejet des plans doubles ou multiples ayant une efficacité équivalente. Pour mémoire dans un plan progressif une décision est prise après contrôle de chaque produit. La taille de l’échantillon n’est ainsi pas déterminée à priori. Le plan progressif est ainsi plus difficile et onéreux à mettre en œuvre mais donne des résultats efficaces.
4. Le contrôle de conformité de Tolérance (par mesurage) : Norme ISO 3951 (AQL)
Rappelons que ce type de Contrôle est connu sous la dénomination de Contrôle par mesurage ou de Sampling by Variables: Il s’applique lorsque la caractéristique produit testée est une grandeur mesurable pour laquelle existent une ou deux limites de tolérance.

L’approche globale telle que nous l’avons décrite pour les contrôles par comptage est identique jusqu’à la détermination de la taille des lots ou des échantillons à prélever. La différence intervient dans le calcul des seuils d’acceptation et de rejet.

On utilise soit l’écart type connu par rapport à la caractéristique testée soit une estimation de cet écart type qui est alors calculé sur chaque échantillon. Dans les deux cas sont construites des tables-Cartes :

• la Table-Carte de contrôle de la moyenne ou figurent les limites d’acceptation définies par le plan et qui permettront d’accepter ou de rejeter le lot suivant la position de la moyenne par rapport aux limites d’acceptation.
• La table-Carte de contrôle de l’écart type qui permet de vérifier la stabilité de la dispersion si l’écart type est connu.

Cette Norme s’applique principalement pour le cas d’existence d’une seule limite de tolérance ou de deux considérées comme séparées.
5 Normalisation AQL - Codification Internationale
5.1 Sampling by Attributes - Military Standard 105E Tables
Military Standard 105E tables (ANSI/ASQ Z1.4, ISO 2859, BS6001, DIN40.080, NFX06-022, UN148-42, KS A 3109)

5.2 Sampling by Variables - Military Standard 414 Tables
Military Standard 414 tables (ANSI/ASQ Z1.9, BS6002, ISO 3951)


Télécharger la fiche pratique "Qualité - Norme AQL"